La musicothérapie

 

Qu'est-ce-que c'est ?

C'est une pratique psycho-corporelle faisant partie des soins de support de la médecine intégrative, qui utilise la musique et le son dans un but thérapeutique pour soulager, améliorer ou maintenir la santé physique et/ou émotionnelle.

Déjà, les peuples anciens entrevoyaient l’impact fascinant des effets sonores et musicaux sur les êtres vivants.

De nos jours, la musicothérapie fait l’objet de nombreux travaux de recherche, notamment dans le domaine des neurosciences, ce qui lui permet de prendre une place de plus en plus importante dans les structures de soins en tant que thérapie complémentaire non médicamenteuse.

Il existe 2 formes de musicothérapie :

 

Musicothérapie réceptive :

Le travail thérapeutique est basé sur l’écoute  d’un programme sonore établi par le praticien après un entretien préliminaire visant à évaluer les besoins et les ressources psychologiques du patient.

Ce programme tient compte de l’âge, de la spécificité personnelle et culturelle ainsi que des facteurs environnementaux et, bien sur, des attentes de la personne et des objectifs thérapeutiques visés.

Musicothérapie active :

Le travail thérapeutique est alors centré sur la production sonore, instrumentale et/ou vocale. Elle permet un mode relationnel non verbal avec, notamment, des personnes en grande difficulté psychomotrice (polyhandicapés, cérébraux lésés, autistes…).

Elle sera alors, selon les objectifs thérapeutiques déterminés, un moyen d’expression, de travail sur le schéma corporel, les stéréotypies, les mécanismes de défense…

 

A qui s'adresse-t-elle ?

La musicothérapie s'adresse à toutes les personnes souhaitant retrouver un équilibre physique et/ou émotionnel. Elle est particulièrement recommandés aux personnes ayant des troubles de la communication, des troubles psychomoteurs ou encore les enfants atteints du TDAH et les personnes souffrants de démence ou d'Alzheimer.